Evaluer un terrain de construction dans le Loir et Cher, Loiret et Indre et Loire

Evaluer un terrain, ses possibilités, ses contraintes

Avant tout, le terrain choisi doit être constructible pour pouvoir y accueillir votre projet (sur sa totalité ou sur une partie).

 


 

Quelles informations sont primordiales ?

Le PLU (Plan Local d’Urbanisme) vous informe sur la répartition des différentes zones : U (Zones Urbaines), AU (Zones à Urbaniser), A (Zones Agricoles) et N (Zones Naturelles).

 

Le COS (Coefficient d’Occupation des Sols) indique les surfaces constructibles au sol pour la parcelle de terrain.

Exemple : sur un terrain de 800 m² avec un COS de 0.2 il est possible de construire 160m² de surface de plancher 800 X 0.2 = 160.

 

La façade du terrain (mètre linéaire = ML) est une donnée importante, elle vous permet de déterminer la largeur maximale de la construction.

Exemple : sur un terrain de 21 ML de façade, on ne peut pas implanter une maison de 16 ML de façade si on doit avoir 3 mètres réglementaires de chaque côté

 

Le langage des experts

Les terrains en lotissement sont souvent viabilisés : tous les raccordements aux différents réseaux sont déjà présents (eau potable, eaux usées, eaux pluviales, électricité, gaz et télécom). Pour un terrain non viabilisé (terrain isolé en général) : toutes les démarches administratives pour les raccordements sont à la charge de l’acheteur, ce qui représente un coût important, à provisionner.